Accidents domestiques : grande cause nationale 2013?

Un accident domestique se produit en France toutes les 3 minutes !

Accidents domestiques : grande cause nationale 2013?

Les accidents domestiques, plus meurtriers que les accidents de la route

Les accidents domestiques (étouffements, noyades, chutes, intoxications, brûlures…) font chaque année en France près de 18.500 morts ! C’est quatre fois plus que les accidents de la route. Les personnes âgées et les enfants sont les catégories de particuliers les plus touchés, dont l’importance de bien sécuriser son logement.
Plusieurs associations souhaitent sensibiliser le public à quelques gestes simples pour diminuer les risques d’accident dans l’habitat, dont le Collectif inter-associatif de lutte contre les accidents de la vie courante (Clac) qui a demandé au Premier ministre que les accidents domestiques soient élus « Grande Cause nationale 2013 ». Cette mesure permettrait au Clac de diffuser gratuitement des messages sur les chaînes de télévision et de radio du service publique pour mieux sensibiliser le public et faire baisser le nombre d’accidents ayant lieu dans les habitations.

Des solutions pour diminuer le nombre d’accidents chez les enfants

La prévention passe par des mesures simples comme installer des caches pour les prises électriques, pour que de petits doigts ne s’y aventurent pas, ou des garde-fous sur les balcons, pour éviter les chutes de bambins.
La France ne figure qu’au 22e rang du classement de l’Alliance européenne de la sécurité de l’enfant. La Scandinavie, en avance sur notre pays, a introduit ces solutions quinze ans auparavant.

Adapter le logement pour éviter les chutes des personnes âgées

En France, près de 10.000 seniors perdent la vie chaque année suite à une chute accidentelle. Les plus de 65 ans sont 48.000 par an à se fracturer le col du fémur. Quelques dispositifs permettent d’améliorer la sécurité des logements : des rehausseurs de siège sur les toilettes, des barres de soutien fixées au mur, des adhésifs antidérapants dans la baignoire, des autocollants sur les baies vitrées, ou encore la suppression des tapis.

Si les accidents domestiques sont élus « Grande cause nationale », le Clac espère qu’une prise de conscience s’effectuera dans la population, pour la prévention de ces incidents trop souvent pris à la légère.

Partager cette page :