Achat immobilier : les biens affichant un bon DPE sont-ils plus chers ?

Faut-il améliorer l’isolation de son bien pour mieux le vendre ?

Ventes immobilières: Une bonne étiquette énergétique est un argument en faveur du bien

Une bonne note au diagnostic de performance énergétique (DPE) permet de céder un bien plus rapidement, et à un bon prix!

Ce critère a aujourd’hui une influence sur le choix des acquéreurs. Avant de mettre un logement en vente, il peut donc être intéressant de se lancer dans des travaux de rénovation énergétique.

Diagnostic de performance énergétique: Une note de A à G

La performance énergétique a gagné en visibilité en 2011. Depuis cette date, le DPE doit en effet être obligatoirement indiqué sur les annonces immobilières, qu’il s’agisse d’un bien proposé à la vente ou à la location.

L’étiquette de performance énergétique varie de la note A, la meilleure, à G, la moins bonne. Aujourd’hui, cette note est devenue un argument de négociations.

Le DPE a un impact sur le prix de vente

Aujourd’hui, les biens affichant une très bonne note (A ou B) restent peu nombreux, et représentent moins de 5% des biens sur le marché!
Selon le Commissariat général au développement durable, la moitié des résidences principales affichent plutôt une étiquette énergie D ou E, et un tiers sont classées F ou G.

Or aujourd’hui, la performance énergétique a un impact sur leur prix de vente, qui peut être chiffré par un écart de valeur de 5% environ par lettre du DPE en province. À Paris et dans certaines grandes villes où la pression immobilière est forte, cette différence est toutefois moins marquée.

Un investissement modeste permet d’améliorer le DPE

Pas besoin d’un lourd investissement pour améliorer le bilan énergétique d’un bien.

Il est possible de gagner une lettre sur le DPE, et donc +5% environ du prix de vente, en investissant autour de 3000 € pour mieux isoler les combles ou changer des fenêtres par exemple. Ces travaux peuvent aussi être appuyés par des aides tels que le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE).

Une rénovation énergétique avant de vendre un bien immobilier peut donc s’avérer rentable!

Publié par Sarah Léon

Partager cette page :