Cambriolage : comment protéger son logement des risques d’effraction

Protégez votre logement des cambrioleurs

Cambriolage : comment protéger son logement des risques d’effraction

Renforcer les protections existantes de son logement pour minimiser les risques de cambriolage

D’après les statistiques les plus récentes, un cambriolage se produit toutes les 90 secondes. Et rien qu’en 2012, 352.600 vols ont été perpétrés… Des chiffres effrayants !

Afin de renforcer les protections existantes, l’on peut opter pour:

• La pose de barreaux et/ou de volets résistants équipés de barres anti-effraction sur les fenêtres et vasistas

• L’installation d’un dispositif intérieur de blocage d’ouverture sur les menuiseries

• La surveillance électronique (système d’alarme)

Les cambrioleurs choisissant 9 fois sur 10 tout simplement de passer par la porte d’entrée, l’on pourra équiper celle-ci :

• D’une serrure à multiples points d’ancrage (multipoint) ou d’une serrure à empreinte digitale

• De cornières anti-pinces qui rendent difficile l’usage d’un pied-de-biche

Une solution plus radicale étant de blinder la porte d’entrée. Et ne surtout pas oublier de renforcer celle du garage !

Quelques mesures simples à prendre pour protéger sa maison des intrus

En cas de courte absence, même de quelques minutes, il faut veiller à verrouiller toutes les portes et fenêtres, y compris celles de l’arrière des pavillons (les préférées des voleurs). Rentrer échelles et outils de jardin, et ne surtout pas laisser de clé sous le paillasson, ni dans un pot de fleurs, ni dans la boîte aux lettres.

En cas de longue absence, en informer les voisins et faire prendre les courriers par une personne de confiance afin de ne pas laisser déborder la boîte aux lettres. Bref, ne laisser transparaître aucun signe d’une longue absence, donc surtout pas de message sur le répondeur téléphonique !

En tous les cas, placez vos bijoux et autres objets de valeur en lieux sûrs.

Penser enfin à souscrire une assurance habitation multirisque.

Rédigé par l’équipe éditoriale de L’immobilier 100% entre Particuliers

Partager cette page :