Cécile Duflot signe un accord avec le 1% Logement

Un accord pour augmenter la construction des logements sociaux

Cécile Duflot signe un accord avec le 1% Logement

Objectif: augmenter la construction de logements sociaux

Le gouvernement français a signé un accord avec « 1% logement » pour augmenter la construction d’habitats sociaux. L’organisme, aujourd’hui rebaptisé « Action logement », collecte un pourcentage de la masse salariale des entreprises afin de favoriser l’accès au logement des employés.
L’objectif de l’accord est d’atteindre la construction de 150’000 logements sociaux par an (contre 100’000 actuellement), conformément à l’engagement pour l’immobilier de François Hollande lors de sa campagne présidentielle. Afin de concrétiser ce projet, Action Logement a cependant besoin d’un milliard d’euros supplémentaire par an.

Un budget rallongé à 4,2 milliards d’euros par an

L’accord conclu avec le gouvernement prévoit un engagement du « 1% logement » de 4,2 milliards par an. Sur cette somme, 1,5 milliard d’euros sera prêté aux organismes de logement social, comme les HLM, 800 millions iront au programme de l’Agence nationale de rénovation urbaine, et 400 millions au Fonds national d’aide au logement. Un budget de 1,3 milliard d’euros est réservé aux prêts des salariés, et enfin, 200 millions sont consacrés à la Foncière Logement, qui a pour mission de favoriser la mixité sociale.

La Caisse des dépôts prêtera la somme

Les ressources actuelles du « 1% logement » ne sont pas à la hauteur de cette ambition. En 2013, elles s’élèveront à 3,2 milliards. La moitié est issue de la collecte de 0,45% sur la masse salariale des entreprises, l’autre part (1,6 milliard d’euros) est générée par les remboursements des prêts accordés aux salariés.
Pour réaliser le projet de construction de nouveaux habitats sociaux, la ministre du Logement Cécile Duflot a assuré qu’un prêt serait accordé au « 1% logement » par la Caisse des dépôts, sur les fonds d’épargne. Le taux d’intérêt et la durée du prêt n’ont pas encore été définis.

Partager cette page :