Ces villes où il fait bon vivre en 2012

Le palmarès des villes ‘’gagnantes’’ est un classement des villes ou il fait bon vivre. Ce palmarès objectif prend en compte plusieurs indicateurs, recoupe sources et statistiques officielles.

palmares villes de france

Quelques critères

Le palmarès des villes les plus accueillantes tient compte de plusieurs critères parmi lesquels :

Coût de la vie : Nous nous préoccupons tous de notre budget. Avant de changer de ville, il convient de faire un point sur les prix à la consommation, le coût du logement, à la vente ou à la location…

Ci-après, quelques critères pris en compte dans le calcul du coût de la vie :

– Pression fiscale
– Prix à la consommation
– Prix des logements à la location
– Prix des logements à la vente

Dynamisme économique : Hors Ile-de-France, la France a toujours présenté des situations économiques contrastées selon les territoires, des régions industrielles du Nord-Est aux régions plus tertiaires du Sud.

Quand on parle de dynamisme économique, on évoque le :

– Nombre d’entreprises
– Nombre d’offres d’emploi par habitant publiées dans le département
– Niveau des salaires (salaire net horaire moyen)
– Nombre d’entreprises nouvellement créées en 1 an

Facilité de déplacement : Choisir une ville en fonction des transports proposés, du réseau routier et de son accessibilité n’est pas une idée dénuée de sens. N’allez pas vous perdre dans une ville enclavée, difficile d’accès, ou le moindre déplacement demande à être réfléchi.

Ci-après, quelques critères pris en compte pour évaluer la facilité de déplacement :

– Nombre d’utilisateurs des transports en commun pondérés par le nombre d’habitants
– Proximité de la ville avec une entrée/sortie d’autoroute
– Vélos en libre service

Indice de sécurité : la recrudescence inquiétante des incivilités, des agressions verbales et violences en tout genre est une variable importante dans le choix d’une ville.

L’indice de sécurité fait référence au :

– Taux de criminalité par habitant
– Nombre de postes de police et gendarmerie au km2
– Nombre de faits élucidés par policier par circonscription

Le classement

Dans le palmarès des 50 villes où il fait bon vivre en 2012, Angers décroche la palme d’or, avec un juste équilibre entre l’offre d’emploi et le prix de l’immobilier.

A l’inverse, les villes de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur ou la qualité de vie y est, dit-on, agréable, ne font pas partie du groupe de tête des villes les plus accueillantes de France. Néanmoins, la région PACA compte trois métropoles* dans le Top 15 des métropoles les plus dynamiques de France. Marseille occupe ainsi la neuvième place, suivie de Nice et de Toulon, respectivement à la douzième et quinzième position.

Les 5 métropoles où il fait bon vivre et leurs atouts :

1 – Rennes : pour la sécurité et la famille.
2 – Saint-Etienne : championne du logement, médaille d’argent pour la sécurité.
3 – Bordeaux : pour la qualité des soins.
4 – Toulouse : mention spéciale pour l’emploi.
5 – Nantes : l’alchimie de la famille, de l’emploi et des transports.

Les 5 grandes villes où il fait bon vivre :

1 – Angers : pour la famille, l’emploi et la sécurité.
2 – Nancy : ville de culture, réputée pour la qualité des soins.
3 – Dijon : facilité de déplacement, sécurité
4 – Clermont-Ferrand : sécurité
5 – Tours : reine de l’emploi, brille aussi pour la santé et la culture.

Et la consommation d’énergie dans tout ça ?

Si les Français sont prêts à faire des économies d’énergie, leurs comportements diffèrent selon les régions où ils habitent. C’est ce que révèle une étude de l’IFOP réalisée pour GDF Suez Dolce Vita sur trois régions de France (Ile-de-France, Rhône-Alpes et Nord-Pas-de-Calais).

Les Franciliens sont les mauvais élèves de cette étude. Ils sont ceux qui consomment le plus en matière d’énergie. En effet, beaucoup de logements ont été construit avant 1974 et sont assez médiocres en termes de performance énergétique. Aussi, le plupart de ces logements sont chauffé collectivement, ne laissant aucune liberté dans la maîtrise de sa consommation d’énergie.

En revanche, les habitants du Nord-Pas-Calais font de gros efforts pour réduire leur consommation d’énergie, y compris les ménages avec de faibles revenus.

Enfin, les habitants de la région Rhône-Alpes ont une consommation d’énergie moyenne.

* Une métropole est la ville principale d’une région géographique ou d’un pays, à la tête d’une aire urbaine importante (source : Wikipédia)

Partager cette page :