Crédit immobilier : il est encore temps de renégocier votre prêt

Pensez à faire le tour des banques surtout si vous avez signé votre prêt à l’habitat en 2008

Face à des taux historiquement bas , les particuliers ont tout intérêt à renégocier leur prêt immobilier , notamment s’il a été souscrit en 2008 où les taux affichaient leur plus haut niveau.

Des taux immobiliers historiquement bas

Alors qu’en 2008 un emprunt sur 20 ans se négociait à 5.3 %, on peut prétendre pour le même prêt aujourd’hui à un taux moyen de 2.29 % selon Empruntis.

Ces 3 points d’écart font toute la différence et poussent de nombreux particuliers à renégocier leur crédit immobilier pour réduire leurs mensualités et le coût total de leur investissement immobilier.

Ainsi, renégocier un prêt de 200.000 € souscrit en 2008 à 5.3 % peut permettre de gagner jusqu’à 35.000 €. Si le prêt date de début 2004 et a été consenti à un taux de 4.7 %, le gain sera alors de plus de 11.000 €.

Il est parfois utile de changer de banque pour bien renégocier son prêt immobilier

Selon Meilleurstaux, en 2013 et 2014, 35 % des crédits en Ile-de-France avaient fait l’objet d’une renégociation.
En Bretagne ce sont 14 % des prêts qui ont été concernés et 17 % en Lorraine.

Depuis début 2015, les choses s’accélèrent : plus d’une demande de prêt sur deux concerne désormais une renégociation de crédit.
Les particuliers utilisent ce moyen pour faire baisser leurs mensualités et améliorer leur pouvoir d’achat.

Les banques quant à elles ont beaucoup moins intérêt à proposer des taux trop bas dans le cadre de renégociation.En effet, elles perdent leur marge.

Si vous allez voir votre banquier, rien ne l’oblige à accepter une renégociation de prêt.
Et dans tous les cas, il ne vous fera pas toujours une offre aussi basse qu’un établissement bancaire concurrent. Si vous souhaitez obtenir la meilleure offre, il vous faudra alors changer de banque.

Publié par L’immobilier 100% entre Particuliers

Partager cette page :