Le diagnostic écologie

Les économies d’énergie et plus globalement l’écologie, prennent une place de plus en plus importante dans les décisions des politiques. Appuyées par le Grenelle de l’environnement I et II, les directives gouvernementales sont ambitieuses : imposer le logement HQE, haute qualité environnementale, pour toute nouvelle construction.

ecologie diagnostic HQE DPE 2012

Une politique ambitieuse

L’objectif gouvernemental annoncé est une réduction, d’ici 2050, de près de 75% de la consommation moyenne des bâtiments français. L’approche HQE et le diagnostic écologique qui s’y rattache, permettent de prendre en compte l’environnement immédiat d’un logement lors de sa construction.

Une politique impliquante

Pour mettre en place cette démarche, le gouvernement ainsi que les intervenants principaux du métier du bâtiment devront mieux contrôler les consommations énergétiques des bâtiments depuis leur construction jusqu’à leur exploitation.

Le diagnostic écologie

Le diagnostic écologique a pour but de poser les bases de la norme NF démarche HQE. Elle traduit une volonté de prévoir l’incidence des constructions sur l’environnement extérieur. De cette manière, un logement ne se verra attribuer le label HQE qu’au terme d’un diagnostic ou examen écologique.

Un dispositif intégré dans une démarche globale

Nous connaissions déjà l’amélioration de la dépense énergétique avec le DPE, diagnostic de performance énergétique et la diminution des GES, gaz à effet de serre. Avec le norme HQE, une habitation est plus respectueuse de l’écosystème avoisinant le lieu de construction. La performance énergétique du bien est supérieure aux réglementations et les habitants vivent dans un espace de vie plus sain.

Le diagnostic écologique est effectué par un expert bien avant la construction et il se prolonge une fois le chantier achevé par un DPE par exemple.

Partager cette page :