Diagnostic électricité : en avez-vous besoin ?

Le diagnostic électricité atteste de l’état de votre installation électrique

 

diagnostic électricité 2012

Depuis le 1er janvier 2009, le diagnostic électricité fait partie de la liste des diagnostics obligatoires, toutefois tous les logements ne sont pas concernés. Explication

Diagnostic électricité : devez-vous le fournir ?

Tout d’abord sachez que si vous louez votre bien immobilier, qu’il s’agisse d’une maison ou d’un appartement, vous n’avez pas besoin de présenter ce diagnostic à votre locataire. Le diagnostic électricité ne s’applique en effet qu’aux ventes immobilières.

Si vous vendez un bien en revanche, faire réaliser cette expertise est obligatoire mais uniquement si votre installation électrique a plus de 15 ans. Si votre logement est récent, vous n’avez donc pas besoin de faire appel à un diagnostiqueur pour attester de l’état de sécurité de votre installation électrique.

Ce qu’il faut savoir sur le diagnostic électricité

Le diagnostic électricité est un document informatif qui atteste du niveau de sécurité des équipements électriques intérieurs. D’une durée de validité de trois ans, il doit être joint dans le dossier de diagnostic technique (DDT) avec les autres diagnostics obligatoires et remis à l’acheteur. Lors de sa visite, le diagnostiqueur vérifie les parties privatives du bien et les éventuelles dépendances. L’expertise ne porte que sur les constituants visibles sans déplacement de meubles ni démontage de l’installation électrique.

Si votre installation est défaillante, vous n’êtes pas dans l’obligation de faire réaliser les travaux de mise aux normes pour vendre votre bien. En revanche, l’acquéreur va très certainement vous demander une réduction sur le prix de vente pour couvrir les frais de remise en état. Dans le cas où votre bien est situé dans un secteur recherché et qu’il est globalement en bon état général, vous avez peut-être intérêt à faire appel à un électricien pour en tirer un meilleur prix.

Absence de diagnostic électricité : quels sont les risques ?

Votre réseau électrique intérieur date de plus de 15 ans et vous omettez de faire réaliser le diagnostic électricité ? Sachez que, si votre installation est défectueuse, l’acheteur peut saisir le tribunal de grande instance et engager votre responsabilité pour vices cachés. Il peut également demander une diminution du prix ou l’annulation de la vente.

Publié par Sarah Léon

Partager cette page :