Zoom sur le diagnostic Radon

Selon l'article R1333-15 du Code de la Santé Publique, il est nécessaire de surveiller la présence de radon dans les zones géographiques où ce gaz est susceptible de se trouver en quantité importante (31 départements concernés). En effet l'inhalation du radon peut provoquer des nuisances pour la santé telles que le cancer du poumon.

diagnostic radon 2012

Qu’est ce que le radon ?

Souvent ignoré du grand public, le radon est un gaz radioactif imperceptible, originaire de la dégradation de l’uranium et du radium présents dans la croûte terrestre.

C’est dans les sols de natures granitiques et volcaniques, que ce gaz ce concentre majoritairement.
Bien souvent, celui-ci se concentre à l’intérieur des bâtiments (sous-sol) et remonte du sol.

Les sols perméables, fissurés, proches des systèmes de ventilation domestique, expliquent donc la présence de radon dans certaines habitations.

Le radon peut également émaner de l’eau et ainsi se diffuser dans l’air.

Comment déceler et lutter contre la présence de radon ?

L’expertise d’un diagnostiqueur n’est pas indispensable dans un premier temps. En effet, à l’aide d’un appareil appelé dosimètre, il est aisé de connaître le taux de concentration de radon.
Il faut attendre un délai de deux mois afin de connaître la mesure enregistrée par l’appareil.
Si la dose de radon constatée est supérieure à 400 Bq/m3 il faut effectuer un examen en vue de confirmer cette présence et mettre en place des actions correctives.

En fonction du taux de radon observé, deux sortes d’actions peuvent être mises en place : des actions correctrices simples (installation d’un système de ventilation) ou des travaux (rénovation des sous-sols).

Vers un diagnostic Radon obligatoire

Une proposition de loi relative à la protection des personnes contre l’exposition au radon a été dernièrement présentée à l’Assemblée Nationale. Cette loi vise à rendre obligatoire ce diagnostic pour les habitations individuelles lorsque celles-ci sont implantées dans une zone à risque.

Le CRER (Constat de Risque d’Exposition au Radon) se verrait donc inclus dans le DDT (Dossier de Diagnostic Technique).

Partager cette page :