Le diagnostic de performance énergétique revu et corrigé en 2013

Deux arrêtés publiés au Journal Officiel le 15 mars dernier ont modifié et renforcé le diagnostic de performance énergétique DPE.

dpe 2013 maison appartement

Quelles sont les principaux changements ?

A partir du 1er janvier 2013, la nouvelle version du DPE entrera en vigueur. Les améliorations à venir concerneront principalement les conditions de réalisation de ce diagnostic ainsi que la formation des diagnostiqueurs.

Voici un aperçu des principaux points abordés dans cette interprétation du DPE :

– Désormais, afin d’établir le DPE, la production énergétique d’un immeuble pourra être soustraite à la consommation d’un bien ;

– L’ensemble des éléments caractérisant le bien ainsi que les données non retenues devront être définis dans la méthode de calcul ;

– Pour le domaine du tertiaire, il existera 3 étiquettes dépendantes de l’activité du bien expertisé. Une étiquette pour les bureaux, une autre pour les commerces et enfin, une pour les autres bâtiments (enseignements, soins, …) ;

– La SHON (surface hors œuvre nette) laissera place au kWh par m² de surface thermique ;

– Pour tous les immeubles dont la date de construction est antérieure à 1948, la méthode des factures devra être employée ;

– Une nouvelle méthode de calcul verra le jour : la méthode 3CL-DPE (détaillée sur le site RT-Bâtiment) ;

– La formation des diagnostiqueurs, se verra également modifiée, en effet ils devront passer deux examens distincts. Le premier portera sur le diagnostic d’appartements et de maisons individuelles, le second évaluera leurs compétences à réaliser un diagnostic sur un bâtiment du tertiaire ;

– Les deux arrêtés ne concernent pas les centres commerciaux, dont la gestion est différente des autres bâtiments tertiaires (un arrêté du 18 avril 2012 publié au JO, relève les conditions de réalisation du diagnostic de performance énergétique pour les centres commerciaux).

Partager cette page :