DPE : les diagnostiqueurs répondent aux critiques

L’association 60 millions de consommateurs réclame un meilleur encadrement des diagnostiqueurs

Immobilier : les diagnostiqueurs de performance énergétique manquent de compétences

Dans une enquête, 60 millions de consommateurs montrent les diagnostiqueurs énergétiques du doigt.

L’association de défense des consommateurs constate un manque de compétences global de la profession et dénonce un travail bâclé qui débouche sur des résultats parfois fantaisistes.

Cliquez ici pour en savoir plus sur le métier de diagnostiqueur immobilier.

Cinq logements soumis à huit diagnostiqueurs

Pour son enquête, 60 millions de consommateurs a soumis cinq logements situés dans différentes régions de France à l’expertise de huit diagnostiqueurs. Le résultat est sans équivoque: les professionnels ont attribué des étiquettes différentes aux mêmes biens !

Leurs tarifs étaient aussi très variables, alors que certaines recommandations faites aux propriétaires s’avéraient irréalisables.
L’association de consommateurs estime que des compétences plus professionnelles devraient être exigées des diagnostiqueurs.

Par exemple, leurs outils devraient être normalisés pour garantir une interprétation homogène des données.

La réponse des professionnels

La Chambre des diagnostiqueurs de la Fnaim ne nie pas certains cas d’incompétence, et dit qu’elle s’efforce par ses activités à former et informer les professionnels sur le DPE.
La FIDI (Fédération Interprofessionnelle du Diagnostic Immobilier) dénonce quant à elle l’utilisation de différents logiciels par les diagnostiqueurs qui sont une source d’erreur potentielle.
Un véritable problème quand on sait que l’étiquette énergétique est un élément important qui influe sur le prix de vente.

Relisez notre article : La CINOV et la FIDI s’allient pour défendre et faire évoluer le métier de diagnostiqueur immobilier.

Publié par l’équipe éditoriale de L’immobilier 100% entre Particuliers

Partager cette page :