L’éco ptz version 2012

Déjà existant mais quelque peu modifié, certaines conditions doivent être réunies pour l’obtention de ce prêt. Ce dernier permet de réaliser des économies d’énergies dès lors que les travaux envisagés correspondent bien aux normes en vigueur. Il peut en plus être combiné avec le Crédit d’Impôt Développement Durable sous réserve de remplir les critères adéquats.

eco ptz 2012 avance remboursable

Cette nouvelle disposition s’applique dés le 1er avril 2012.

Qui peut y prétendre ?

Toute personne propriétaire d’un logement dont la date de construction est antérieure au premier janvier 1990 peut prétendre à ce prêt. Ce même logement doit être occupé comme résidence principale.
Les copropriétaires peuvent aussi profiter de cette avance à taux zéro, qui peut ainsi leur permettre de financer les travaux sur les parties et équipements communs.

Conditions du prêt

Plusieurs critères doivent être réunis pour profiter de l’Eco Prêt à Taux Zéro 2012.

Les travaux doivent porter sur l’isolation thermique, l’assainissement non collectif, ou le seuil minimal de performance énergétique globale. En clair sur l’intégralité des travaux d’économies d’énergies.
Le projet doit porter sur des bouquets de travaux (2 minimums).

Il n’y a pas de condition de ressources exigé, et un seul prêt est autorisé par logement.
C’est un établissement de crédit qui accorde le prêt (après avoir examiné les devis relatifs à l’opération). Le bénéficiaire doit alors réaliser les travaux dans un délai de 2ans.

Quel intérêt ?

Le montant du prêt comporte un plafond de 30000€ remboursable sur 10 ou 15 ans (voir 1 ou 3 ans selon les cas)
L’objectif est de diminuer la consommation en énergie. Les économies ainsi réalisées sont censées permettre de « rembourser » les mensualités du prêt.

Partager cette page :