Evaluation immobilière : le DPE pèse dans la balance

Le diagnostic de performance énergétique prend du poids

Avec la concurrence des logements neufs dont la performance énergétique est mise en avant, le DPE semble peser de plus en plus sur la valeur estimée d’un bien dans l’ancien .

La performance énergétique devient un critère de choix lors de l’évaluation d’un bien immobilier

Devenu obligatoire en 2006 pour les ventes et en 2007 pour les locations, le diagnostic de performance énergétique fait désormais partie de ces critères pris en compte aussi bien par les acquéreurs que les locataires dans le choix de leur logement.

Avec la RT 2012 qui améliore significativement la performance énergétique des logements neufs et les nombreuses contraintes que doivent supporter les propriétaires d’un logement ancien pour améliorer sa performance, le critère est de plus en plus pris au sérieux.
Les acquéreurs se posent désormais la question de savoir s’il vaut mieux acheter plus cher un bien neuf et économe en énergie ou un bien ancien qui nécessitera un investissement important pour répondre aux normes actuelles.

Le DPE peut influencer le prix immobilier

C’est le constat mis en avant par l’association Dinamic qui a publié il y deux ans la première étude sur la valeur verte des logements. L’association estime que le prix d’un logement s’accroit en moyenne de 5% dès qu’il franchit un palier du DPE.

Il est toutefois important de noter que plus le marché est tendu et moins le critère de performance énergétique pèse sur le prix.
Sur le marché de la location, le DPE semble déjà avoir un réel impact sur le montant du loyer.

Une enquête Harris Interactive montre que 75% des locataires affirment que la performance énergétique est un critère déterminant dans le choix de leur logement. 63% sont même prêts à payer plus cher pour un logement économe en énergie.

Les propriétaires de biens classés G doivent ainsi concéder une baisse importante de loyer pour trouver un locataire. Mais là encore, la situation est moins vraie dans les villes où les demandes en location sont importantes.

En résumé, si les propriétaires ne se sentent pas encore assez concernés par la performance énergétique de leur logement, ce critère tend pourtant à devenir décisif pour les acquéreurs et les locataires.
Pour compléter votre lecture, nous vous recommandons cet article : Le DPE joue-t-il véritablement un rôle dans la décision d’achat ?

Publié par Sarah Léon

Partager cette page :