Faut-il mieux acheter ou rester locataire ?

Globalement, être propriétaire est plus rentable que d’être en location

Meilleurtaux a récemment publié une étude par ville pour déterminer s’il est plus rentable d’acheter ou de rester locataire. Voici les résultats.

Acheter ou louer : les critères de l’étude

Pour déterminer la rentabilité d’un investissement immobilier, le courtier en ligne a pris en compte plusieurs critères : le niveau des loyers, les coûts de l’immobilier et les coûts de la taxe foncière. Ces éléments permettent de calculer selon les villes l’intérêt d’acheter son logement ou au contraire de rester locataire.

Il est également essentiel de prendre en compte les taux des crédits immobiliers pour choisir d’acheter, ou non.

Actuellement, ils sont historiquement bas. Le moment semble favorable. Les résultats de l’étude permettent d’aller plus loin.

Il est généralement plus rentable d’acheter

En Province, la rentabilité de l’investissement immobilier peut varier d’une ville à l’autre mais globalement sur le long terme, c’est toujours plus intéressant d’acheter que de louer.

La ville la plus intéressante dans ce classement est Brest.
L’investissement y est particulièrement rentable. Un an suffit pour rentabiliser un 70m² et 2 ans pour un 50 m², si l’on compare à la location.

Selon les villes, les variations sont très importantes. Pour les mêmes types de biens à Lyon, l’investissement devient rentable après 10 ans pour un 70 m² et 15 ans pour un 50 m².

De manière générale, plus la surface du bien acheté est importante et plus l’investissement sera rentabilisé rapidement : 9 mois pour un 100 m² à Brest et 8 ans et demi à Lyon.

Etre proprio ou locataire ? En région parisienne, c’est moins évident

Comme toujours, Paris et sa région font toujours figure d’exception en matière d’immobilier.
Même si les loyers sont plus élevés qu’en Province, les prix d’achat excessifs augmentent la durée d’amortissement de l’investissement.

Il faut ainsi attendre 20 ans pour rentabiliser l’achat d’un 70 m2 et 22 ans pour 50 m².

Publié par Anne Maurel

Partager cette page :