La présence de mérule peut constituer un vice caché

La mérule est un champignon très contagieux qui s’attaque au bois des charpente

Achat immobilier : attention à la mérule !

Lors d’une transaction, si le diagnostic mérule n’est pas encore obligatoire, sa présence doit être signalée.

En effet, la jurisprudence considère la présence de mérule comme un vice caché .
A défaut l’information, la responsabilité du vendeur est ainsi engagée.
L’examen permet de détecter l’éventuelle présence de mérule, un champignon qui se nourrit d’infrastructures en bois et peut provoquer l’effondrement d’une maison.

Gros plan sur le Serpula Lacrymans

La mérule est un champignon très contagieux qui s’attaque au bois. Certains facteurs favorisent sa propagation mais le plus important est certainement l’humidité. Veillez donc à bien ventiler votre intérieur.

Si le logement que vous projetez d’acheter est humide, vous avez tout intérêt à demander une expertise à un diagnostiqueur immobilier surtout si le bien se situe dans une zone à risque (Bretagne, Normandie…).

Diagnostic mérule : prévenir et éviter la propagation du champignon aux maisons voisines

Le diagnostic mérule est aussi connu sous le nom de « diagnostic d’état parasitaire ».
Il doit être réalisé par un professionnel certifié. Comme champignon prolifère rapidement lorsque les conditions lui conviennent, la recherche systématique de mérule est recommandée dans les logements humides et mal aérés.

En cas de diagnostic mérule positif, le propriétaire des lieux – donc le vendeur – doit le signaler aux pouvoirs publics. Des mesures sont alors prises pour éviter la propagation aux habitations voisines.

Pour aller plus loin, découvrez l’interview de la députée Chantal Guittet sur l’information de risque mérule.

Publié par Sarah Léon

Partager cette page :