Le carnet de santé numérique des logements se précise

Les logements français pourraient avoir leur carte vitale dès 2017

La carte vitale des logements

Dans le cadre de la loi sur la performance énergétique des logements, la création d’un carnet de santé des logements devrait être effective en 2017.
Un rapport remis par le groupe de travail du Plan Bâtiment Durable dresse les grandes lignes de cette future carte vitale des logements.

Ce « carnet numérique de suivi et d’entretien des logements » permettra au propriétaire de mieux connaitre son logement et les axes d’amélioration de sa performance énergétique.

Pour le moment, le nom définitif de ce « carnet de santé » n’a pas été décidé. On parle notamment de carte vitale, de carnet de santé ou encore de carte d’identité de la maison.

Le contenu du carnet de santé des logements

Véritable carte d’identité du logement, le carnet de santé numérique regroupera de nombreuses informations sur le bâtiment.
Ces données concerneront aussi bien les caractéristiques techniques, architecturales et énergétiques du logement que les relevés des consommations réelles d’eau, d’électricité ou de toute autre énergie.

Afin d’établir si le logement offre un confort de vie acceptable à ses occupants, un questionnaire sera également proposé.
Enfin, de manière à avoir une vision plus précise de la performance énergétique du logement, les diagnostics réalisés y seront ajoutés (DPE, isolation phonique, qualité de l’air intérieur…).

Lisez pour aller plus loin: un bon DPE permet de faire d’importantes économies.

Objectif du carnet numérique des logements: un patrimoine valorisé

Grâce au carnet de santé numérique, chaque propriétaire disposera ainsi de statistiques sur son logement.
Il sera donc plus facile de réaliser les travaux nécessaires pour améliorer sa performance et réduire certains postes de dépenses énergétiques.
Ce document sera ainsi un atout pour valoriser le bien immobilier.

Une fois la performance du bâti optimisée, il sera plus aisé pour le propriétaire de mettre en avant les atouts de son bien.

Publié par l’équipe éditoriale de L’immobilier 100% entre Particuliers

Partager cette page :