Les détecteurs de fumée obligatoires à compter du 8 mars 2015

Le jeudi 14 mars 2013, un arrêté publié au Journal Officiel, apporte plus de précisions quant aux exigences auxquelles les détecteurs de fumée devront répondre.

Les détecteurs de fumée obligatoires à compter du 8 mars 2015

Conditions d’installation

D’ici 2 ans, tout bien immobilier à usage d’habitation, devra être équipé d’un détecteur autonome avertisseur de fumée (DAAF) .

Celui-ci devra respecter des conditions d’installation précises afin de prévenir les occupants des éventuels risques d’incendie.
Les détecteurs devront être fixés fermement (de préférence au plafond) et à proximité des chambres.
Il faudra éviter de les installer dans les lieux exposés aux sources de vapeur comme la cuisine et la salle de bain.

Normes techniques

Afin d’inciter les ménages à s’équiper, ils pourront négocier avec leur assureur, une minoration de leur prime d’assurance incendie, à condition bien sûr que le détecteur réponde aux normes techniques suivantes :

• Etre alimenté par des piles, batteries incluses ou sur secteur et comporter un indicateur de mise sous tension ;
• Répondre à la norme CE – NF EN 14604 (certaines informations devront être mentionnées de façon indélébile (nom et adresse du fabricant, numéro de lot, norme respectée, etc….);
• Emettre un signal d’alarme d’un niveau sonore atteignant au moins 85 dB(A) à une distance de 3 mètres.

Des chiffres alarmants

En France,

– un incendie se déclare toutes les deux minutes;
– 800 personnes périssent dans des feux d’habitation;
– 1 incendie sur 4 est provoqué par une installation électrique défectueuse,c’est pour cette raison qu’il est vivement conseillé de compléter son diagnostic électricité par un diagnostic incendie .

Afin de limiter ces accidents, il est nécessaire d’équiper son logement d’un détecteur de fumée normalisé.

Partager cette page :