Les détecteurs de fumée obligatoires dès mars 2015

Après l'incendie d’un appartement à Libourne qui a entraîné le décès de trois enfants, Cécile Duflot, Ministre de l'Egalité des territoires et du Logement a souligné dans un communiqué de presse «la nécessité absolue d’une meilleure sensibilisation aux dangers liés aux risques d’incendie».

Détecteur de fumée

Propriétaires/Locataires : vos obligations

Propriétaires et locataires ont jusqu’en mars 2015 pour équiper leur logement d’un détecteur de fumée de type DAAF (Détecteur Autonome Avertisseur de Fumée) portant la mention CE ainsi que la norme EN 14604).

Pour les locations saisonnières, les logements meublés, les logements de fonction et les foyers, l’installation et l’entretien du détecteur de fumée sont à la charge du propriétaire.

Dans les parties communes des immeubles à usage d’habitation, il doit être fait mention des consignes à respecter en cas d’incendie.

L’installation du détecteur

Le détecteur devra être fixé au plafond, de préférence dans le couloir ou le salon. Dès les premières fumées, il émettra une alarme puissante d’environ 85 dB.

Il faut éviter de l’installer dans la cuisine ou la salle de bain car les vapeurs peuvent le déclencher intempestivement. Si vous possédez un étage, il est préférable d’en placer un à chaque étage.

Il convient de tester la sonnerie de l’alarme chaque mois et de nettoyer le détecteur régulièrement.

Partager cette page :