Les locataires HLM veulent des logements mieux isolés et moins énergivores

L’isolation de nombreux logements HLM est insuffisante

Les locataires HLM veulent des logements mieux isolés et moins énergivores

Rénovation thermique : des bailleurs sociaux ne sont pas suffisamment engagés

Les locataires HLM veulent des logements mieux isolés et moins énergivores.
Or 64 % des locataires estiment que les bailleurs sociaux ne sont pas engagés dans la protection de l’environnement et le développement durable. Le développement durable appliqué au logement social étant attendu par les locataires comme un moyen de faire des économies sur les factures de chauffage et d’électricité.
C’est ce que révèle une étude intitulée « Les locataires HLM et le développement durable », réalisée en avril dernier par TNS Sofres pour le compte de la fédération des Entreprises sociales pour l’habitat (ESH), et publiée le 20 juin 2013.

L’étude souligne que « pour 3/4 des locataires HLM, rendre les logements plus économes en énergie devrait constituer une des priorités de leur bailleur ».
L’autre priorité étant, pour 53 % des sondés, le développement de l’utilisation d’énergies renouvelables pour l’éclairage et le chauffage.

L’isolation, une grande préoccupation chez les locataires

53 % des locataires HLM avouent éprouver des difficultés à isoler leur logement et à faire face à leurs dépenses énergétiques.

Si 85 % des locataires estiment que
l’isolation des logements contre les températures extrêmes (grand froid et canicule) doit relever des organismes HLM, très peu (20 % des sondés) sont ceux prêts à accepter une augmentation de leur loyer ou de leurs charges aux fins d’une mise aux normes de leur logement.

Rédigé par Anne Maurel

Partager cette page :