Les prix immobiliers se tassent à Paris et en Île-de-France

La remontée des taux pourrait pousser les vendeurs à ajuster leur prix

Des baisses légères pour l’immobilier parisien

Durant l’été, le marché immobilier parisien a marqué une pause. Les prix se sont tassés, avec un léger recul de – 0,1 % sur juillet et août. Les grandes surfaces font face à une baisse de -2,2% d’après MeilleursAgents. Quant aux petites surfaces, qui présentent le gros du marché, leur prix a continué d’augmenter de + 1,3 %. La tendance est similaire dans la Grande Couronne de Paris.

Les biens de qualité partent, les autres pas!

Malgré le léger tassement des prix des logements et les conditions de crédit attractives, les acquéreurs ne se précipitent pas pour signer des actes de vente!
Les volumes de transactions restent au plus bas, et seuls les biens de qualité suscitent l’engouement des acheteurs.
Pour le moment, les prix ne baissent pas franchement, mais cela pourrait changer d’ici la fin de l’année.
MeilleursAgents.com prévoit un recul du tarif des biens allant jusqu’à -5%! Ce rééquilibrage, s’il se produit, serait bénéfique pour le marché immobilier.
En effet, les français attendent que les prix baissent et nombreux sont ceux qui préfèrent reporter leur projet d’achat plutôt que d’acheter un appartement ou une maison au prix fort.

La remontée des taux pourrait contraindre les vendeurs à baisser leur prix

La demande pour de grands appartements s’est presque tarie après le printemps, et le nombre de petits logements sur le marché a déjà beaucoup diminué.
Malgré la conjoncture, les propriétaires des biens les moins attractifs, qui peinent à partir, préfèrent encore attendre ou renoncer à une vente plutôt que d’ajuster leur prix.
Cependant, les taux des crédits immobiliers sont repartis à la hausse durant l’été , diminuant le pouvoir d’achat des acquéreurs potentiels. Cette remontée des taux pourrait encourager les vendeurs à faire un effort financier.

Rédigé par Anne Maurel

Partager cette page :