Louer une chambre de son logement : mode d’emploi

Comment mettre en location une pièce de sa maison en toute légalité

La location de chambre chez l’habitant prend son envol . Vous aussi souhaitez louer une pièce vacante de votre logement ? Voici comment procéder.

Etablir un contrat de location meublée

Pour louer une chambre de votre logement à un étudiant, vous devez la meubler correctement et établir un contrat classique de location meublée.
Comme pour tout autre logement, vous devez présenter des diagnostics obligatoires :

• Le diagnostic de performance énergétique (DPE) qui est valable 10 ans et doit être établi par un professionnel.

Un constat de risque d’exposition au plomb pour les bâtiments dont le permis de construire a été délivré avant le 1er janvier 1949. Il est valable 6 ans.

Pour louer une chambre de son logement, il faut définir un loyer adapté

Selon la surface de la chambre, son confort et les équipements que vous mettrez à disposition de votre locataire, il convient de définir un loyer mensuel adapté.

Il est conseillé de se renseigner sur les loyers pratiqués dans votre quartier de manière à établir un prix raisonnable. Des sanitaires privés, une kitchenette, un accès internet ou une télévision dans la chambre sont autant d’atouts qui permettront de louer à un tarif plus important une chambre.

Il est également important de définir des charges (eau et électricité) dont le montant sera forfaitaire.
Il est possible pour le bailleur, avec l’accord du locataire, de toucher directement les aides au logement dont bénéficie le locataire. C’est une possibilité qui permet de limiter le risque d’impayés ou de retards de paiement du loyer.

Déclarer les revenus générés par la location

Les montants des loyers perçus sont imposés au titre des Bénéfices Industriels et Commerciaux (BIC) Dans certains cas, il est possible de bénéficier d’une exonération. Le régime simplifié du micro-Bic s’applique lorsque les loyers perçus n’excèdent pas 76.000 € par an et permet d’obtenir un abattement de 71 %.

Si la chambre est louée comme résidence principale et que les loyers ne dépassent pas les plafonds en vigueur, vous pouvez être totalement exonéré d’impôts sur les sommes perçues.

Publié par l’équipe éditoriale de L’immobilier 100% entre Particuliers

Partager cette page :