Portrait social 2014 : zoom sur le logement des Français

En France, 58% des ménages sont propriétaires de leur habitation

Près de 58% de Français propriétaires

Courant novembre, l’institut national de la statistique et des études économiques (Insee) a publié l’édition 2014 de son étude « France, portrait social », qui dresse un état des lieux détaillé des conditions de vie des Français et la situation sociale dans le pays.

On y apprend notamment que la France compte, au 1er janvier 2014, 34,7 millions de logements, qui sont à 82,9% des résidences principales. L’étude indique par ailleurs que la part des ménages propriétaires de leur résidence principale s’est stabilisée depuis 2009 pour atteindre aujourd’hui 57,6%, et qu’environ 17,6% des ménages sont logés dans le secteur social.

Des logements parfois durs à chauffer

L’étude de l’Insee révèle également que 99% des logements du pays disposent aujourd’hui de l’eau chaude, de WC intérieurs et d’une installation sanitaire, contre 85% il y a seulement 30 ans.

Mais il reste encore près de 5% des logements (soit 1,4 million) qui ne disposent pas de chauffage central ou électrique, et 24% (soit 6,7 millions) qui sont considérés par leurs occupants comme difficiles ou trop coûteux à chauffer.

Autres sources d’inconfort : le manque de luminosité pour 8% des logements, et des cas de fuites ou d’humidité pour 12% d’entre eux.
Cliquez ici pour savoir comment améliorer le confort thermique de son logement.

Logement : Une surface moyenne en augmentation

Autre enseignement de cette enquête de l’Insee : les logements sont plus grands, et leur surface moyenne dépasse aujourd’hui 90m² contre 77m² en 1978. Une tendance qui s’explique par des maisons individuelles plus spacieuses, puisque la taille des appartements reste, pour sa part, stable.
En revanche, le nombre d’occupants par logement est en baisse. En 2012, chaque logement était occupé par 2,2 personnes alors que ce chiffre était de 2,7 en 1984.

Et la tendance devrait se poursuivre, puisque l’Insee estime qu’il sera de 2,0 en 2030…

Le savez-vous ? Avec la baisse des taux immobiliers, acheter grand est plus rentable .

Publié par l’équipe éditoriale de L’immobilier 100% entre Particuliers

Partager cette page :