Taxe foncière : allez-vous payer plus cher cette année ?

Neuf départements relèvent leurs taux d'imposition

Propriétaires, attention ! Neuf conseils généraux ont choisi d’augmenter leur taux de taxe foncière pour 2015. Certains d’entre eux dépassaient déjà la moyenne des autres départements.

Taxe foncière : Les départements où le taux d’imposition augmente en 2015

La grande majorité des conseils généraux a décidé de conserver un taux d’imposition stable pour le calcul de la taxe foncière de 2015. D’autres ont choisi de l’augmenter.

Ils sont au nombre de 9 : l’Ain, l’Allier, la Gironde , l’Indre-et-Loire, le Maine-et-Loire, le Bas-Rhin, le Haut-Rhin, le Var et l’Yonne. Parmi ces départements, certains sont coutumiers du fait. Le Maine-et-Loire, l’Allier et l’Yonne avaient déjà voté des augmentations dans les années passées.

L’Allier et l’Yonne tiennent ainsi le record du taux de taxe foncière le plus élevé, avec une hausse de plus de 20%. Sur 15 ans l’augmentation globale dans l’Allier est de 57,8% et de 45% dans l’Yonne.

Contrairement à ces départements où la taxe foncière est déjà plus élevée que la moyenne nationale, d’autres départements ont fait le choix d’en relever les taux mais restent à des niveaux raisonnables.
C’est le cas de l’Ain, du Bas-Rhin du Haut-Rhin et du Var qui, malgré l’augmentation, affichent des taux de taxe foncière inférieurs à 15%, alors que la moyenne nationale est de 18,75%.

Comment est calculée la taxe foncière

La taxe d’habitation est l’impôt payé par l’occupant d’un logement, qu’il soit locataire ou propriétaire.

La taxe foncière quant à elle ne concerne que les propriétaires.
Contrairement à la taxe d’habitation qui est calculée sur la base des taux d’imposition fixés par les communes, la taxe foncière prend en compte deux taux d’imposition : celui de la commune et celui du département. Dans les deux cas, le montant de l’impôt est basé sur la valeur locative du logement.
Pour le calcul de la taxe d’habitation, les revenus de l’occupant du logement sont également pris en compte.
A noter, il existe certains cas d’exonération de la taxe foncière.

Publié par Anne Maurel

Partager cette page :