Taxes habitation et foncière : une réforme qui pourrait laisser un goût amer aux contribuables

Le gouvernement souhaite réformer les impôts locaux

La réforme des taxes foncières et habitation pèsera sur les ménages français

Alors que le gouvernement souhaite une réforme des taxes foncière et habitation, les politiciens s’inquiètent du poids de ces impôts sur les ménages français. Sur l’échiquier politique, les élus de tous bords craignent que la réforme coûte cher aux contribuables de la classe moyenne.

Fiscalité : les impôts des collectivités en France représentent 120 milliards

Le but de la réforme des taxes habitation et foncière est de clarifier la fiscalité locale, et son mode de calcul opaque aux yeux du public. Les collectivités craignent cependant de voir cette manne rétrécie. Chaque année, elles récoltent 120 milliards d’euros en taxes auprès des ménages et des entreprises. À cela s’ajoutent des dotations de l’État.

Réforme de la taxe d’habitation: les premières mesures seront dévoilées avant l’été

Un groupe de travail planche sur la réforme de la taxe d’habitation et devrait arrêter les premières mesures avant l’été.
Cliquez ici pour en savoir plus sur la taxe d’habitation.
L’objectif est de les intégrer dans le projet de budget de 2015.
Les pistes à l’étude sont la révision des valeurs cadastrales et la modulation de la taxe d’habitation en fonction des revenus. Il faut s’attendre, au final, à une note plus salée pour les contribuables. De l’avis de certains politiciens, les impôts pèseront ainsi encore davantage sur la classe moyenne – avec le but de faire entrer plus d’argent dans les caisses de l’État.

Publié par l’équipe éditoriale de L’immobilier 100% entre Particuliers

Partager cette page :