Pourquoi effectuer un constat de risque d'exposition au plomb ?

L'addition de plomb dans les peintures offrait des intérêts techniques, une protection des supports et une certaine tenue des peintures. Ceux-ci expliquent sa présence dans de nombreux logements, principalement ceux construits avant 1949. Cependant, la toxicité du plomb a bien été avérée. Ingérée ou inhalée, cette substance va pénétrer dans l’organisme et se stocker principalement dans les os. Le plomb sera ensuite relâché à retardement dans le sang, provoquant des troubles parfois irréversibles voire le décès. Les peintures et supports s’abiment avec le temps et l’humidité : les écailles et les poussières s’en dégageant sont sources d’intoxication, surtout chez l'enfant, plus fragile.

Dans quel cas effectuer un diagnostic plomb ?

Le CREP Constat du Risque d'Exposition au Plomb ou diagnostic plomb, doit être effectué :

  • Pour la vente de tout ou partie d’un bien à usage d’habitation dont la date de construction est antérieure au 1er janvier 1949. Si le vendeur ne l’effectue pas, il ne pourra s’exempter de la garantie des vices cachés.
  • Pour la location, depuis le 12 août 2008, le CREP doit être ajouté à tous les nouveaux contrats de location de tout ou partie d’immeuble à usage d’habitation dont la date de construction est antérieure au 1er janvier 1949.

Comment s'effectue le diagnostic plomb ?

Le plomb contenu dans les peintures étant imperceptible par simple observation, il est indispensable d’effectuer des analyses pour le repérer et évaluer sa concentration. Le diagnostiqueur, expert immobilier, prend un certain nombre de mesures avec un appareil à fluorescence X sur une série de supports : portes, volets, murs plinthes, etc… Puis il note sur son rapport l'état d’altération de chacun de ces éléments.


Réservez un diagnostic plomb maintenant

Description de votre bien