Réduction d'impôt grâce à la loi Pinel : qui peut en bénéficier?

Vous êtes propriétaire d’un bien immobilier mis en location ? La loi Pinel permet une réduction d'impôt, après l'acquisition d'un logement neuf destiné à être loué. Il faut pour en bénéficier avoir acheté le bien immobilier entre le 1er janvier 2013 et le 31 décembre 2017, et répondre à certaines conditions. Les logements réhabilités et les parts dans des sociétés civiles de placement immobilier (SCPI) sont aussi éligibles. Concernant la réduction d'impôt, elle est répartie sur la durée de location durant laquelle le propriétaire s'engage.

Investissement locatif : le calcul de la réduction d'impôt avec la loi Pinel

Grâce à la loi Pinel, la réduction d'impôt est calculée d'après le prix de revient du bien immobilier et la durée d'engagement en location. Celle-ci sera initialement de six ou neuf ans, selon le choix du propriétaire, et pourra ensuite être prolongée de trois ans. Le prix de revient du bien est limité à 5.500 euros par m² de surface habitable, avec un total maximal de 300.000 euros. Le taux de la réduction d'impôt sera de 12% pour un engagement initial de 6 ans ou de 18% pour 9 ans. En cas de prolongation de l'engagement, un taux supplémentaire est prévu. Au total, l'investisseur locatif pourra bénéficier d'une réduction d'impôt maximale représentant 21% du montant de l'investissement.

Immobilier : les conditions de location sous le dispositif Pinel

Pour bénéficier du dispositif Pinel, le propriétaire devra choisir un locataire ne dépassant pas un certain plafond de ressources. Il devra aussi proposer un loyer en-dessous d'un certain niveau, dépendant du lieu où se trouve le bien immobilier. À noter: le propriétaire peut louer son bien à un ascendant ou à un descendant pour les investissements réalisés à partir de l'année 2015, à condition qu'ils ne fassent pas partie du même foyer fiscal que lui.

 

Publié par Sarah Léon

 

 

 

 

Description de votre bien